Nord : des baraques à frites transformées en laboratoires mobiles

France 3

Pour augmenter les capacités de dépistage dans le Nord, un fabricant de baraques à frites propose de transformer ses food-trucks en laboratoires.

Quand la traditionnelle sauce biggy est remplacée par un échantillon de sang ou un écouvillon. Ce n'est pas le même plaisir, mais c'est sans doute mieux pour la santé. Face à la baisse de la demande, une entreprise qui fabrique habituellement le food-truck symbolique du Nord propose de transformer ses baraques à frites en laboratoires ambulants pour dépister le coronavirus.

Simple à installer et sans risque

"C'est une baraque à frites toute neuve qui a été réaménagée suivant les normes d'un laboratoire", explique Hervé Diers, le responsable de l'entreprise. On y trouve d'abord un sas, avant de pénétrer à l'intérieur. Le laborantin y est protégé par une vitre en plexiglas. "Il va donc pouvoir tester les personnes à l'extérieur sans prendre aucun risque", ajoute le fabricant. Ces cabines sont beaucoup plus simples à installer que des tentes et bien plus pratiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne