VRAI OU FAKE Non, Vladimir Poutine n’a pas lâché des lions dans les rues pour forcer les Russes à rester chez eux

Capture d\'écran d\'un tweet annonçant l\'envoie de lion dans les rues par Vladimir Poutine, président de la Russie, pour obliger les Russes à rester confiné chez eux.
Capture d'écran d'un tweet annonçant l'envoie de lion dans les rues par Vladimir Poutine, président de la Russie, pour obliger les Russes à rester confiné chez eux. (CAPTURE ECRAN)

L’image d’un lion dans la rue a fait le tour du web en quelques jours, mais le félin n’a rien à voir avec le coronavirus ni avec la Russie.

Sur cette image qui a été largement partagée sur les réseaux sociaux, on peut voir un lion qui déambule dans une rue la nuit. Il est accompagné du message : "Vladimir Poutine a lâché 800 tigres et lions dans toute la Russie pour forcer les gens à rester chez eux, restez chez vous !" L'internaute fait référence à un hypothétique confinement contre la pandémie de Covid-19. Sauf que l’image n’a rien à voir avec le coronavirus ou la Russie. La Cellule Vrai du faux vous explique.

Une image datant de 2016

Grâce à un moteur de recherche d’images inversé, l'image est facilement retrouvable. Elle a été prise en avril 2016, à Johannesbourg, la capitale de l’Afrique du Sud. D’après un article de l’agence de presse britannique Caters, "le lion faisait partie du tournage d’un film dans le centre-ville". A l’époque, certains internautes s’étaient déjà alarmés de voir ce lion dans la rue. Le quotidien britannique Daily Mirror avait d'ailleurs relayé l'histoire.

Quatre ans plus tard, Vladimir Poutine n’a donc pas lâché de félins dans les rues de la Russie, mais a appelé les habitants à "rester à la maison". Le président russe a aussi annoncé la suspension des vols internationaux à partir de jeudi soir, sans pour le moment instaurer un confinement strict du pays. Jeudi 26 mars, la Russie comptait officiellement 846 malades du Covid-19.

Vous êtes à nouveau en ligne