Nice : les nouvelles mesures restrictives font polémique

FRANCE 3

Des rassemblements limités à 10 personnes, des restrictions des ventes d’alcool, la Journée du Patrimoine annulée : certains préfets ont pris le taureau par les cornes et durci le ton, comme à Nice (Alpes-Maritimes), vendredi 18 septembre.

Face à l’accélération du Covid-19 un peu partout dans l’Hexagone (13 215 nouveaux cas en 24 heures), des préfets ont pris de nouvelles mesures plus restrictives, vendredi 18 septembre, pour tenter de juguler la propagation. C’est le cas à Nice (Alpes-Maritimes) où les restrictions décidées le matin même par le préfet passent mal. "Je trouve ça ridicule", juge une cliente attablée à la terrasse d’un café.

Des habitants assez perplexes

"C’est un petit peu aberrant parce qu’on limite les libertés. Après, est-ce que ça va être réellement utile", s’interroge une autre femme. Parmi les nouvelles mesures à Nice, il est notamment interdit de se regrouper à plus de 10, de vendre de l’alcool après 20 heures et de diffuser de la musique dans les lieux publics. Quant aux bars, ils devront obligatoirement fermer à minuit. Une décision là encore mal acceptée par les gérants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne