Nice : inquiétude sur la rentrée scolaire

France 2

Le ministère de l'Éducation nationale change de doctrine vis-à-vis du Covid-19. Les élèves passés par des zones infectées, à l'exception du centre de la Chine, peuvent revenir en classe et ne sont plus obligés de rester en quarantaine. Comment la nouvelle est-elle accueillie par les parents ?

Ils ont à peine 5 ans, mais ont déjà les bons réflexes. On comptait peu d'absents, lundi 2 mars, devant une école maternelle d'Antibes (Alpes-Maritimes), mais certains parents ont hésité à renvoyer leurs enfants en classe. Le revirement des autorités, qui invitent désormais les enfants ayant voyagé en Italie voisine, par exemple, à revenir à l'école, ajoute un peu de confusion.

Les voyages scolaires à l'étranger suspendus


Lundi matin, les directeurs d'établissement ont reçu les nouvelles consignes pour les enfants. Seuls ceux ayant voyagé dans le centre de la Chine doivent rester chez eux. Mais les écoles ne sont pas suffisamment équipées, selon un enseignant niçois. Le rectorat de Nice promet un approvisionnement rapide en solution hydroalcoolique. Il a par ailleurs, comme au niveau national, suspendu tous les voyages scolaires à l'étranger jusqu'à nouvel ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne