Municipales : "Si on est capables d'ouvrir les écoles, les commerces, je ne vois pas au nom de quoi le 2e tour ne pourrait pas se tenir en juin", estime Christian Jacob

Christian Jacob était l\'invité de France Inter lundi 14 octobre 2019.
Christian Jacob était l'invité de France Inter lundi 14 octobre 2019. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)

Le président des LR réclame par ailleurs que les maires élus au 1er tour soient "installés". "Ne pas les installer, c'est créer des chômeurs de plus", lance-t-il.

"Si on est capables d'ouvrir les écoles, les collèges, les lycées, les commerces, je ne vois pas au nom de quoi le deuxième tour ne pourrait pas se tenir en juin", estime au premier jour du déconfinement, lundi 11 mai sur France Inter, le président de Les Républicains Christian Jacob, interrogé sur la tenue du second tour des élections municipales.

>> Coronavirus : suivez la première journée du déconfinement en direct.

"Maintenant, si les conditions sanitaires ne le permettent pas, l'Association des maires de France a fait une proposition tout à fait raisonnable qui est celle de septembre", ajoute Christian Jacob. Le président de LR demande dans un premier temps que "les maires élus au premier tour" soient installés "très rapidement". "Je rappelle que 30 000 maires sur 35 000 ont été élus. Le gouvernement se moque du monde (…) rien n'empêche aujourd'hui d'installer ces maires élus au premier tour", déclare Christian Jacob, "ne pas les installer, c'est créer des chômeurs de plus".

Le 1er tour des élections s'est déroulé le week-end précédent le début du confinement, le dimanche 15 mars, avec un taux d'abstention historique, plus de la moitié des électeurs ne s'étant pas déplacé, quatre abstentionnistes sur dix en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage.

Vous êtes à nouveau en ligne