Municipales : faire campagne après le coronavirus

France 2

Le scrutin des municipales restera inédit jusqu'au bout. La campagne se fait sans meeting, sans poignées de main, sans tractage sur les marchés. A Boucau (Pyrénées-Atlantiques), une équipe de journalistes de France 2 a suivi un maire candidat à sa propre succession et qui a attrapé le Covid-19 il y a deux mois. 

Il a passé 17 jours dans le coma. Francis Gonzalez, maire sortant de Boucau (Pyrénées-Atlantiques), âgé de 70 ans, a survécu au Covid-19. Son prochain combat : convaincre les électeurs. "De le voir revenir sur pied comme il est, vaillant comme il était et vaillant comme il va continuer à l’être, ça nous fait plaisir", explique un habitant.

Une campagne qui reprend doucement

Dans cette ville de 8 000 habitants, le personnel politique local a été durement touché par l'épidémie de Covid-19. Plusieurs colistiers du maire sortant, eux-mêmes contaminés, savourent le retour en forme de leur chef de file. Dans ce contexte, la campagne redémarre doucement à Boucan. Mais le maire sortant veut rassurer sur son état de santé. "Si pendant six ans, je suis dans mon état de santé actuelle, je n'ai aucun souci", précise Francis Gonzalez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne