Strasbourg : le port du masque obligatoire, tensions entre la mairie et la préfecture

FRANCE 2

Le port du masque devient obligatoire dans 13 200 communes françaises pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. À Strasbourg (Bas-Rhin), la mesure est entrée en vigueur, samedi 29 août, dans la matinée.

À Strasbourg, dans le Bas-Rhin, le port du masque est devenu obligatoire samedi 29 août à 8 heures du matin. La décision fait polémique puisque la préfecture et la mairie ne sont pas sur la même longueur d’ondes. "Depuis son élection à la mairie de Strasbourg, la maire écologiste, Jeanne Barseghian, s’est toujours refusée à imposer le port du masque à l’extérieur préférant s’en remettre au bon sens de chacun et jugeant finalement que peu de contaminations avaient finalement lieu à l’extérieur", explique Angélique Étienne en direct de Strasbourg, samedi, pendant le 13 Heures.

Un taux d’incidence en augmentation

Contre son avis, la préfecture a pris cet arrêté. La préfète s’inquiétait, en effet, de la hausse des contaminations, notamment face à un taux d’incidence en augmentation. "Depuis 8 heures ce matin, la plupart des passants que nous avons rencontrés sont masqués, seuls quelques touristes n’avaient pas eu l’information", raconte la journaliste. La mesure s’applique à Strasbourg, mais aussi à 12 autres communes du Bas-Rhin. Dès lundi, le non-respect de la règle sera puni de 135 euros d’amende.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne