Port du masque obligatoire au Touquet : "C'est une vraie mesure préventive" pour "passer des vacances en toute sérénité", déclare le maire

Le masque est désormais obligatoire dans la rue dans le centre-ville du Touquet (Haiuts-de-France), le 1er août 2020.
Le masque est désormais obligatoire dans la rue dans le centre-ville du Touquet (Haiuts-de-France), le 1er août 2020. (EMMANUEL BOUIN / RADIOFRANCE)

Daniel Fasquelle assure que la mesure est "très bien perçue" par la population et rendue "nécessaire" par l'afflux des vacanciers.

L'obligation du port du masque dans l'hypercentre du Touquet "est une vraie mesure préventive" pour "que ceux qui viennent ici puissent passer des vacances en toute sérénité", assure le maire Les Républicains Daniel Fasquelle samedi 1er août sur franceinfo.

>> La carte des villes obligeant au port du masque en plein air

Daniel Fasquelle assure que "cette mesure a été très bien perçue par la population, par les commerçants, par les touristes.

On n'a pas de cas de Covid-19 connu au Touquet, on n'a pas de cluster. Mais pour éviter justement d'arriver à cette situation, il vaut mieux prendre les mesures qui s'imposent. Daniel Fasquelle, maire du Touquetà franceinfo

"On sait qu'en cœur de ville, là où on ne peut pas respecter toujours la distance d'un mètre, la seule solution pour se protéger des autres, c'est le port du masque"., insiste Daniel Fasquelle.

La crainte du vacancier porteur du virus

"La sérénité, on l'a évidemment quand on est sur 6 km de plage, dans les dunes et en forêt. Mais en cœur de ville, quand on fait ses courses, où on a énormément de commerces, des restaurants et brasseries, aussi des hôtels, là, la sérénité n'est possible que si on impose le port du masque", explique l'élu, estimant que "c'est une mesure de bon sens qui s'impose progressivement à tous", puisque le ministre de la Santé autorise les préfets à rendre le port du masque obligatoire en extérieur.

Mesure d'autant plus nécessaire selon l'élu qu'il y a "plus encore de monde que d'habitude" dans la ville cet été car les vacanciers "ne pouvant pas aller à l'étranger ou sur leur lieu de résidence habituel pendant les vacances ont fait le choix de vacances de proximité""Nos agents ont sur eux des masques à donner aux personnes qui viendraient et qui auraient oublié le masque ou qui n'auraient pas pu s'en procurer un", ajoute le maire.

Vous êtes à nouveau en ligne