VIDEO. Masques obligatoires : les fabricants français accumulent les invendus

France 2

Juste après le déconfinement, la demande de masques avait lourdement chuté. Il existe désormais d’énormes stocks d’invendus.

Elles avaient répondu présent à l’appel du Président de la République : "Il nous faut produire davantage en France". En quelques semaines, des centaines d’entreprises textiles, sur tout le territoire, comme ici dans les Vosges, dans la Loire, ou encore en Normandie, se sont mises en ordre de bataille pour fabriquer 100 millions de masques en tissus réutilisables.

 Les stocks s'accumulent

Mais l’effort de guerre se heurte aujourd’hui aux lois du marché. C’est le constat amer fait par Bertrand Avio à la tête de cette usine qui fabrique du tissu. Au mois de mars, il n’hésite pas à investir 500 000 euros pour fabriquer à la hâte les masques réclamés. Mais depuis le déconfinement, plus aucune vente, les stocks s’accumulent. "Ici, vous trouvez les stocks de masques immédiatement disponibles. Vous avez à peu près 35 000 masques dans chaque taille", détaille l’entrepreneur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne