DIRECT. Coronavirus : Jean Castex demande aux Français de "ne pas baisser la garde" pour éviter "un reconfinement généralisé"

Le Premier ministre, Jean Castex, en déplacemement à Lille (Nord), le 3 août 2020. 
Le Premier ministre, Jean Castex, en déplacemement à Lille (Nord), le 3 août 2020.  (DENIS CHARLET / AFP)

"Le virus n'est pas en vacances", a déclaré le Premier ministre, en visite à Lille pour l'entrée en vigueur de l'obligation du port du masque dans certaines zones de la métropole.

Appel à la vigilance. "Nous ne devons pas baisser la garde. Le virus n'est pas en vacances, nous non plus", a mis en garde le Premier ministre, lundi 3 août, lors d'un déplacement à Lille, pour l'entrée en vigueur de l'obligation du port du masque dans l'espace public ouvert dans certaines zones de la ville face à la recrudescence des cas de Covid-19. "Il faut se protéger de ce virus (...) pour éviter un reconfinement généralisé", a ajouté Jean Castex. 

Une obligation déjà en vigueur dans d'autres communes. Le port du masque dans la rue est obligatoire dans le centre de quatre communes de Mayenne, ainsi qu'à Perros-Guirec (Côtes-d'Armor), Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) ou encore Orléans (Loiret).

Une décision préfectorale. D'autres décisions similaires pourront être prises localement par les préfets "en fonction de l'évolution de l'épidémie dans chaque territoire", a dit vendredi le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Un discours sur le masque en perpétuelle évolution. Le discours des autorités a évolué au fil des semaines (et des connaissances scientifiques), passant d'un masque "inutile pour toute personne dans la rue" à une obligation dans tous les lieux publics clos, le 20 juillet, et désormais dans certaines zones publiques extérieures.

Vous êtes à nouveau en ligne