Coronavirus : le port du masque brouille la communication

FRANCEINFO

Le masque, désormais indispensable, modifie nos rapports sociaux. Toute une partie des émotions ne se voient plus.

Avec le bas du visage masqué, on ne distingue plus très bien la joie de la douleur. Cette situation troublante, chacun la vit au quotidien. Le masque en papier ou en tissu complique la communication. "On capte moins de choses vis-à-vis des gens, malgré tout, je pense qu’il y a quand même un truc important, ce sont les yeux" ; "La bouche peut mentir, mais pas les yeux", estiment des Parisiens.

"Les yeux sont peu informatifs"

Anna Tcherkassof est psychologue en communication non-verbale. Elle étudie l’effet du masque sur les comportements, "les yeux à eux seuls sont vraiment très peu informatifs. Le bas du visage fournit des informations qui sont très importantes à l’observateur qui regarde ce visage et quand on lui masque une partie de ces informations, il ne peut plus comprendre ce qui est réellement exprimé par la personne qui affiche l’expression". Pour l’anthropologue David Le Breton, ces masques nous éloignent les uns des autres.

Vous êtes à nouveau en ligne