Coronavirus : face à l'augmentation des cas, des villes ont durci le ton

France 3

Face au rebond de l'épidémie de Covid-19, de grandes villes comme Nice (Alpes-Maritimes) ou Bordeaux (Gironde) ont pris de nouvelles mesures restrictives. Les policiers patrouillent dans les rues et n’hésitent plus à infliger des amendes.

La hausse de cas de Covid-19 en France (plus de 10 000 en 24 heures) a poussé de grandes villes telles que Nice (Alpes-Maritimes) à durcir le ton, dès samedi 19 septembre, et à imposer des mesures sanitaires encore plus strictes. Les bars, en particulier, font l’objet d’une vigilance accrue. À Bordeaux (Gironde) aussi, la vis a été resserrée : le port du masque est obligatoire dans les rues et les CRS n’hésitent pas à interpeller les passants négligents.

Des mesures strictes pour juguler l’épidémie

"C’est vraiment à la libre appréciation du fonctionnaire, si on sent que la personne est vraiment réticente ou est vraiment imprudente et ne considère pas la problématique de santé comme importante pour elle", explique un policier. "Je ne pensais pas que c’était obligatoire sur la place de la Victoire […] Je vais prendre mes responsabilités et payer", témoigne un habitant qui va devoir s'acquitter des 135 euros d'amende pour non-port du masque.

Vous êtes à nouveau en ligne