Coronavirus : des débats sur le caractère judicieux de nouvelles mesures

France 3

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue malheureusement d’augmenter dans l’Hexagone. Quant à celui des patients hospitalisés, il est repassé mercredi 9 septembre au soir au-dessus de la barre des 5 000. Un rebond qui pousse à s’interroger sur de nouvelles mesures à prendre.

L’épidémie de coronavirus est loin d’être jugulée en France. Alors que les cas de patients positifs s’accroissent, les débats s'échauffent autour de la possibilité de prendre de nouvelles mesures. Un conseil de défense doit même se tenir vendredi 11 septembre. Les seniors, public à risque, sont l’objet de toutes les vigilances. "Il est bien sûr souhaitable que les personnes âgées n’aillent pas dans un certain nombre de rencontres", juge Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique.

L’intervention d’Emmanuel Macron en Corse

Présent à Ajaccio (Corse) jeudi 10 septembre, Emmanuel Macron a déclaré : "Nous avons pris les décisions qui s’imposaient et nous continuons de les prendre. Elles sont déclinées territorialement." En outre, il appelle tous les citoyens français à prendre leurs responsabilités. Pour le virologue Bruno Lina, il faut avant tout restreindre le brassage : "Il faut définir en fin de compte quel est le groupe avec lequel vous êtes régulièrement en contact mais que vous restreignez." Toutefois, d’autres médecins estiment qu’il faut attendre une semaine ou deux avant de céder à la panique, comme l’épidémiologiste Martin Blachier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne