Masques obligatoires : la Bretagne se prépare

France 2

En Bretagne le rebond de l’épidémie a précipité la décision de plusieurs maires, dans le Finistère notamment. Plusieurs d’entre-deux imposent le masque sur les marchés.

Il était recommandé jusqu’à présent. Dorénavant le masque est obligatoire sur ce marché. Une décision prise jeudi par la préfecture dans 25 communes du Finistère et bien acceptée par les clients. "Je trouve que c’est logique vu ce qu'il se passe à l’heure actuelle, confie l'une d'entre eux. On aurait même dû le rendre obligatoire tout le temps." Malgré la contrainte, les commerçants aussi s’adaptent. "C’est vrai que ce n'est pas facile de travailler avec un masque, mais il faut ce qu’il faut, explique l'un deux. C’est nécessaire, au moins on pourra faire une bonne saison."

Les grandes surfaces prennent les devants

Devant la recrudescence des cas dans le département, cette grande surface a pris les devants en rendant le masque obligatoire, malgré quelques réfractaires. "J’ai vu pas mal de clients sans masque, se désole un homme dans les rayons. Et ils ne respectent pas les distances." Il n'y a pas de verbalisation pour le moment mais le non-respect de la consigne pourra bientôt être sanctionné ici d’une amende de 135 euros. En ville comme partout ailleurs en France, l’obligation concernera aussi tous les commerces à partir du lundi 20 juillet. À la mairie, rien ne change, le masque est obligatoire depuis plusieurs mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne