Masques obligatoires : des décisions qui font polémique

franceinfo

Pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, de plus en plus de maires rendent le port du masque obligatoire.

En moins de 24 heures, Strasbourg (Bas-Rhin), Bordeaux (Gironde) ou encore Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) ont fait le choix d'imposer le port du masque dans certains quartiers du centre-ville. "Il ne s'agit pas pour moi de restreindre la liberté des concitoyens mais je ne veux pas me retrouver dans la situation d'un foyer de contaminations. Ce serait catastrophique", justifie le maire de Saint-Malo, Claude Renoult.

Les scientifiques le recommandent

D'autant que parmi les scientifiques, certains recommandent de généraliser ces mesures. "Si tout le monde le porte, alors l'efficacité est maximum pour empêcher la transmission. Évidemment, c'est valable dans les espaces urbains. Les gens qui se baladent tout seul sur une plage ou à la montagne n'ont pas besoin de mettre de masque", explique le professeur Yves Buisson, président du groupe Covid-19 à l'Académie de médecine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne