Marseille : comment expliquer la hausse des contaminations au Covid-19 ?

Marseille est la ville qui compte le plus de nouveaux cas de Covid-19 chaque semaine. Les services de réanimation des hôpitaux commencent à se remplir. 

Dans les hôpitaux de Marseille (Bouches-du-Rhône), les malades du Covid-19 continuent à arriver. 93 patients sont en réanimation. Il s'agit de plus de la moitié du total régional. La cité phocéenne paierait-elle un été trop insouciant ? La métropole a constaté une fréquentation des plages en hausse de 30 %. Dans les quartiers animés, les gestes barrières ont parfois été oubliés. Ces dernières semaines, le taux d'incidence a explosé dans la deuxième ville de France. Les nouveaux cas de Covid-19 sont passés de 50 pour 100 000 habitants en juillet à 319 pour 100 000 en septembre.

La contamination des plus vulnérables

Pour l'Agence régionale de santé, le virus a circulé des plus jeunes vers les plus fragiles, notamment dans les réunions de famille. "La courbe des contaminations chez les 20-40 ans est en décrue, même si elle est encore importante, et elle s'est déportée sur les générations plus âgées et plus vulnérables, à commencer par les plus de 65 ans. Ce sont ces personnes que l'on retrouve aujourd'hui en réanimation", résume Sébastien Debeaumont, directeur général adjoint de l'ARS PACA. A Marseille, le port du masque est obligatoire depuis la fin du mois d'août. Mais si la circulation du virus continue d'augmenter, le ministre de la Santé pourrait prendre de nouvelles mesures plus radicales, comme l'interdiction des rassemblements publics ou la fermeture des bars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne