Maraîchage : des récoltes compliquées par le confinement

france 3

Malgré l’épidémie de coronavirus Covid-19 qui sévit, la saison des récoltes n’attend pas. Pour cela, le ministre de l’Agriculture a lancé une campagne de recrutement de 200 000 emplois saisonniers pour les confinés dont l’activité est suspendue. Un casse-tête pour les agriculteurs.

Dans l’arboriculture, il y a des signes qui ne trompent pas. Les champs de cerisiers blancs comme neige en font partie. Ce spectacle n’est pas seulement magnifique, il est aussi le coup d’envoi de la campagne de recrutement pour les propriétaires. Avec le Covid-19 et le confinement, la tâche pourrait même virer au casse-tête. Une exploitation d’une centaine d’hectares située à Beaucaire (Gard) produit des cerises, des abricots et des pêches, notamment. Dès le 15 avril, c’est une armée de bras qui sera nécessaire, entre 80 et 100 saisonniers.

35 000 postes à pourvoir en Occitanie

Pour venir en aide au secteur, Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture, a lancé une campagne de recrutement de 200 000 emplois saisonniers en France. Il s’adresse aux personnes confinées dont l’activité est suspendue à cause de la crise sanitaire. Un appel à sortir de chez soi qui soulève beaucoup de questions en période de confinement, notamment pour la santé des travailleurs. En Occitanie, on estime à 35 000 le nombre d’emplois à pourvoir, dont plus de 10 000 rien que dans le Gard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne