Manche : un drone aide les autorités à faire respecter le confinement

France 2

Les plages sont interdites à la population en période de confinement, mais surveiller des kilomètres de côtes n’est pas facile. Alors, pour avoir une vision aérienne, les forces de l’ordre utilisent des drones. Reportage à Granville (Manche).

Simple comme un jeu d’enfant, sauf qu’il ne s’agit pas d’un jeu, mais d’un outil de maintien de l’ordre. Le drone appartient à la police judiciaire de Rouen (Seine-Maritime). D’habitude, il est utilisé pour surveiller le trafic de drogue. En ces jours de grandes marées, la tentation est grande d’enfreindre l’interdiction de sortir de chez soi pour aller à la pêche à pied.

L’œil des forces de l’ordre

Le drone vole à une vingtaine de mètres au-dessus du sol. Une seule joggeuse est repérée sur la plage, pas un pêcheur à l’horizon. L’information sur la présence du drone a été dissuasive. Depuis le confinement, entre le Mont-Saint-Michel et Granville, dans la Manche, la côte est désertée. Dans les jours qui viennent, ce drôle de petit engin sera l’œil des forces de l’ordre dans le ciel normand. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne