Macron et les soignants : "On assiste à un dialogue de sourd", selon Julia Cagé

Emmanuel Macron a rencontré des soignants à l'hôpital Rothschild à Paris. Tous sont inquiets et l'ont interpellé sur leurs conditions de travail alors que l'épidémie reprend. Julia Cagé, professeure d'économie à Sciences Po, est l'invité de franceinfo mardi 6 octobre.

Pour Julia Cagé, la crise sanitaire a mis en lumière les carences de secteurs cruciaux, comme l'Éducation ou les hôpitaux. L'argent sur la table est-il suffisant ? "Ce qui est vraiment frappant dans le dialogue entre Emmanuel Macron et les soignants, c'est qu'il n'a pas lieu. On assiste à un dialogue de sourds où les soignants demandent davantage, appellent à l'aide et on a une réponse du président de la République qui dit : 'On a tout fait, on a fait le nécessaire, on fera toujours le nécessaire", analyse la professeure d'économie.

Le dialogue, la seule réponse ?

"Il est exact que les demandes des soignants sont très terre à terre (…) ce qui est très terre à terre c'est quand on entend les soignants dire avoir pris des congés pour venir travailler et apporter des renforts pendant la période de la Covid-19, et on a mis trois mois pour arriver à être payés", rappelle Julia Cagé. "On a l'impression qu'on est face à un tel problème qu'il n'y a que la délibération et le dialogue qui pourraient permettre d'apporter des réponses à ce problème", ajoute-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne