Livraison : le secteur recrute à tour de bras

FRANCE 2

Certains secteurs ont été épargnés par la crise sanitaire, et en ont même profité pour embaucher. C’est le cas de celui de la livraison, en plein essor depuis le confinement.

Un effectif multiplié par trois, de 50 à 150 salariés. Le patron d’une pépinière, Pascal Griot, recrute à tout-va depuis le début du confinement. Parmi les nouveaux arrivants, une préparatrice de commandes embauchée le 18 mars, au deuxième jour du confinement, en CDD, payée au smic, avec l’espoir d’un CDI. Cette entreprise s’agrandit car son secteur a tiré profit de cette période inédite. Les ventes par correspondance de plantes ont explosé : cette société enregistre trois fois plus de commandes qu’avant.

453 000 emplois supprimés au premier trimestre

À l’autre bout de la chaîne de la vente à distance, le transport embauche aussi. De nouveaux conseillers clientèle viennent d’arriver dans une grande entreprise de livraison. Ils sont en formation. Sur 300 candidats, deux fois plus que d’habitude, 25 ont été recrutés pour le mois de juin. Cette entreprise prévoit encore d’autres recrutements, en juillet et en août. Une exception dans une économie frappée par la crise sanitaire, qui a donné lieu à 453 000 suppressions d’emplois en France au premier trimestre. Il y a depuis davantage de chômeurs, notamment des jeunes de moins de 25 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne