Linselles : des bons pour se faire dépister

France 3

Alors que l’épidémie de coronavirus est encore active sur le sol français, les campagnes de dépistage se multiplient un peu partout. 300 000 habitants du Nord-Pas-de-Calais vont ainsi recevoir des bons de dépistage gratuits.

Ils sont impatients de savoir s’ils sont porteurs ou ont été en contact avec le virus. "J’ai subi une opération cardiaque en octobre dernier, donc je souhaite me faire dépister car je suis un sujet fragile, une façon d’être rassuré", explique un homme. "On veut faire le point, est-ce qu’on a une immunité face au virus ? A-t-on été en contact avec un malade ? Je trouve intéressant de connaitre son état de santé avant de partir en vacances", témoigne une autre patiente, qui attend son tour dans la longue file d’attente. Celle-ci estime même qu’il s’agit d’un "acte citoyen".

Pris en charge par la Sécurité sociale

À l’intérieur de la salle, trois infirmières effectuent les prélèvements virologiques dans le nez afin de savoir si les personnes sont porteuses du virus. Il est aussi possible de faire un prélèvement sanguin pour savoir si le patient a été en contact avec un malade. "C’est pris en charge par la Sécurité sociale et l’ARS, aucune ordonnance n’est nécessaire, tout le monde peut venir librement", explique l’un des professionnelles sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne