Limoges : la mairie distribue des masques aux plus vulnérables

France 2

D'ici le 11 mai, les Français devront se fournir en masques grand public. Certaines collectivités locales ont pris les devants, comme à Limoges (Haute-Vienne).

Les habitants de Limoges, en Haute-Vienne, n'attendront pas le 11 mai, date choisie par le gouvernement pour amorcer le déconfinement, pour avoir un masque. Avant même la fin du confinement, la mairie a décidé de distribuer ces protections grand public, qui seront obligatoires notamment dans les transports publics, aux plus vulnérables. Mercredi 19 avril, une centaine d'agents municipaux et d'élus ont fait du porte-à-porte pour assurer cette distribution.

Une aide du gouvernement attendue

En tout, Limoges a commandé 200 000 masques en tissu. Cela coûte cher, alors la municipalité attend une aide de l'État. "J'ai entendu le Premier ministre dire qu'il prendrait en charge la moitié des coûts des masques, eh bien chiche ! C'est aussi le rôle de l'État que de protéger sa population", explique le maire, Émile Roger Lombertie. La ville a aussi préparé des kits pour les couturières.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne