Liberté de manifester, financement de la crise sanitaire, présidentielle... le "8h30 franceinfo" d'Olivier Faure

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le premier secrétaire du Parti socialiste était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 3 juin 2020. 

Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 3 juin 2020. Liberté de manifester, financement de la crise sanitaire, présidentielle... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély. 

"Déconfiner la démocratie"

Des manifestations en mémoire d'Adama Traoré et de George Floyd se sont tenues dans plusieurs villes de France, réunissant dans la capitale 20 000 personnes. Un rassemblement qui avait été interdit par le préfet de Paris en raison de l'état d'urgence sanitaire. S'il n'y a pas participé, Olivier Faure a estimé qu'"on ne peut pas maintenir jusqu'au 31 août l'impossibilité de manifester dans ce pays"

Pour le premier secrétaire du Parti socialiste, "il y a besoin aussi de permettre aux Français de déconfiner la démocratie. Je pense que si on accepte l'idée que les gens peuvent se retrouver dans un parc, ils peuvent aussi se retrouver pour manifester. On ne peut pas maintenir en état de léthargie la démocratie", a-t-il poursuivi. 

"Ceux qui peuvent doivent payer"

Une "taxe générale sur les gros patrimoines" est "une idée parmi d'autres", pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de coronavirus. "Ce n'est pas aux Français les plus modestes de la payer mais d'abord à ceux qui ont le plus", a affirmé Olivier Faure, réagissant à l'idée d'une "taxe Jean Valjean" sur les plus hauts patrimoines lancée par l'acteur Vincent Lindon.

"Comment peut-on encore expliquer, ces derniers jours au gouvernement, que bien sûr il faut d'abord faire confiance aux premiers de cordée et que c'est aux premiers de tranchée de payer l'addition ?", a dénoncé le premier secrétaire du Parti socialiste.

Pour "un candidat unique" à gauche en 2022

"Pour gagner l'élection présidentielle future, il faut un candidat unique pour l'ensemble de la gauche et des écologistes", a déclaré Olivier Faure. "Je ne suis pas là pour dire qui peut être désigné ou qui ne peut pas l'être. Il faut choisir le moment venu quelqu'un qui portera un projet commun. Et celui ou celle qui peut nous mener à la victoire en étant capable de montrer qu'il est capable de gouverner autrement, celui-là ou celle-là sera notre candidat", a conclu le premier secrétaire du Parti socialiste.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 3 juin 2020 :

Vous êtes à nouveau en ligne