Les Républicains : Patrick Devedjian victime du coronavirus

franceinfo

Homme politique français, Patrick Devedjian a été emporté par le Covid-19. L’ancien ministre s’est éteint à 75 ans, alors qu’il avait annoncé l’amélioration de son état. Les hommages sont nombreux dimanche 29 mars.

La dernière prise de parole publique de Patrick Devedjian, le 26 mars sur Twitter, aura été pour le personnel soignant : "Fatigué, mais stabilisé grâce à eux". Pourtant, samedi 28 mars, son état s’est dégradé. Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, est décédé dans la nuit à l’hôpital privé d’Antony (Hauts-de-Seine), une ville dont il avait été maire pendant près de vingt ans. Député, trois fois ministre et donc maire, Patrick Devedjian a marqué la politique française. Dans un communiqué publié dans l'après-midi, Emmanuel Macron a indiqué : "La France perd un homme politique engagé (...) au service de son territoire et de la Nation".

Proche de Sarkozy et d’Estrosi

Figure de la droite, il était proche de l'ancien président Nicolas Sarkozy, qui a salué un homme "passionné, entier, sincère, engagé". Christian Estrosi, le maire de Nice, atteint lui aussi par le Covid-19, a parlé de son ami avec émotion : "C’est quelqu’un qui ne cherchait pas forcément la lumière, mais qui cherchait à être utile". François Hollande a également rendu hommage à Patrick Devedjian. Il avait 75 ans, dont 50 d’engagement politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne