Les réparateurs de vélos font le plein de clients à Bordeaux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chaque jour avec le déconfinement, la France s’apprête à redémarrer, à reprendre une vie qui ne sera pas tout à fait comme avant. Tour d’horizon d’un pays qui repart, avec France Bleu.

Il est ressorti de la cave, dépoussiéré, regonflé, révisé, vintage mais tellement à la mode. Votre vieux vélo est devenu votre meilleur ami pour éviter les transports en commun, ou la voiture, c’est juré, on ne vous y reprendra plus. Et en plus, le gouvernement vous offre 50 euros pour le faire réparer. Conséquence : les boutiques de vélos sont prises d’assaut, comme à Bordeaux, où Thomas tient un atelier. Entre deux coups de fil, il a répondu à France Bleu Gironde "On a vraiment recommencé une semaine avant le déconfinement parce qu'on a senti que le vent tournait, que les gens voulaient utiliser leur vélo, bénéficier de leur chèque réparation vélo. Ce n'est pas cela qui a fait venir les gens au vélo. Par contre, il y a beaucoup de gens qui sortent leur vélo de la cave."

Les restaurateurs s'organisent

Pour eux, ce n’est pas l’heure du coup de feu, pas encore, mais ils s’y préparent. Les bars et les restaurants s’activent en coulisses en espérant avoir le feu vert le mardi 2 juin pour enfin remettre le couvert. À l’image de Françoise qui tient deux restaurants entre Marseille et Aubagne. Elle est au micro de France Bleu Provence : "On travaille avec les fournisseurs régulièrement, donc déjà on est en contact avec certains puisqu'on fait les emportés. L'objectif c'est de ré-attaquer le samedi ou le dimanche, l'objectif c'est de rouvrir le mardi 2. On espère avoir confirmation assez rapidement de façon à ce qu'on ait la meilleure mise en place, la meilleure organisation pour la clientèle."

L'aéroport de Lille est déjà prêt

Dans le ciel, aussi, la reprise est attendue. Dans moins d’un mois maintenant, l’aéroport de Lesquin, dans le Nord, rouvrira ses pistes aux avions et ses portes aux voyageurs. Voilà qui redonne le sourire au directeur de l’aéroport lillois Marc André Génard, déjà prêt. il l’a dit à France Bleu Nord : "Ça pourrait tout à fait redémarrer demain. Nous sommes prêts, nous avons une réserve de masques, les plexiglas sont arrivés pour les bornes d'enregistrement, le chemin du passager est pratiquement dessiné au sol et donc nous sommes heureux de recommencer." La première liaison reprendra le 15 juin prochain entre Lille et Lyon, puis jusqu’à Marseille la semaine suivante.

Vous êtes à nouveau en ligne