Les cuisiniers français au soutien des hôpitaux

Pour soutenir les soignants faisant face à l’épidémie de coronavirus, plusieurs restaurants s’activent pour les soutenir en livrant des repas adaptés.

Si les portes du restaurant "Belle maison" dans 9e arrondissement de Paris sont fermées, personne ne chôme à l’intérieur. Florent Scheidgen, second, s’applique à préparer près de 40 plateaux repas. Ils sont destinés à des soignants qui doivent chaque jour s’occuper de patients atteints par le coronavirus. L’objectif est de proposer des plats frais pour donner un peu plus de saveurs à des journées difficiles dans les hôpitaux. 

200 chefs s’engagent

C’est Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l’Élysée, qui est à l’origine de cette initiative solidaire. Au total, ce sont 200 chefs français qui s’engagent à amener chaque jour des repas de qualité et surtout adaptés aux professionnels de santé. "Les soignants n’ont pas beaucoup de temps pour manger donc il faut que ce soit des plats efficaces. On met tout l’amour qu’on peut dedans", raconte Anne Legrand, cheffe au restaurant "Linnocence". Sur la seule journée du dimanche 22 mars, 160 repas ont été livrés dans des hôpitaux de région parisienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne