Les cliniques en renfort des hôpitaux, déjà débordées

Face à la saturation dans les hôpitaux, les cliniques viennent en renfort. Mais déjà, beaucoup d'entre elles n'ont plus de places, comme à Stains (Seine-Saint-Denis).

Les patients attendent un à un dans le couloir. On est pourtant dans une clinique, à Stains (Seine-Saint-Denis). Fin mars, l'agence régionale de santé a appelé les cliniques à venir en aide aux hôpitaux publics, notamment en Seine-Saint-Denis, dans la prise en charge des patients atteints du Covid-19. À Stains (Seine-Saint-Denis), les cliniques ont aussi été rapidement prises de court. Dans les couloirs, des patients sont assis les uns derrière les autres sous assistance respiratoire, faute de lits disponibles.

Un service créé en quatre jours

Dans un lit dressé lui aussi dans un couloir, une femme est en urgence respiratoire. "Il faut qu'elle soit en médecine, mais en médecine Covid avec une équipe un peu plus renforcée que sur les services de médecine, puisque c'est une pathologie qui peut très vite s'aggraver", explique le docteur Sébastien Carré, directeur des soins de la clinique. En quatre jours, le directeur a été obligé de créer un service réanimation de dix lits, ici.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne