Les centres de contrôle technique pris d'assaut

France 3

Les centres de contrôle technique croulent sous les demandes car il faut rattraper les deux mois de confinement. Si votre contrôle technique expirait au 12 mars, vous avez jusqu'au 23 juin pour vous mettre en règle. La profession demande même à repousser cette date butoir.

Depuis le 11 mai, ça bouchonne dans ce centre de contrôle technique du Puy-de-Dôme. Les deux contrôleurs techniques font passer les véhicules à la chaîne : 25 par jour en moyenne pour tenter de satisfaire tout le monde. Mais pour respecter éclairage, freins et tout le reste, impossible de raccourcir les délais habituels. "On est obligé de respecter un temps minimum pour les voitures donc on fait un peu d'heures supplémentaires", assure Thomas Duputel, contrôleur technique.

Une affluence jamais vue

Depuis 15 jours, on travaille ici même le samedi matin, car les demandes s'accumulent. Pas de place avant deux semaines et demi alors qu'en temps normal les délais d'attente sont plutôt de deux ou trois jours. Une affluence jamais vue, hormis en 2018, quand la réforme du contrôle technique avait poussé des milliers d'automobilistes à anticiper leur visite pour échapper au durcissement des règles. Un nouveau boom bienvenu financièrement après deux mois de fermeture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne