Le journal des Outre-mers. À Mayotte, les cas de coronavirus se multiplient

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

À Mayotte, pour accroître le nombre de tests, l’hôpital a mis en place des équipes mobiles de prélèvements. En Polynésie, l’école à la maison, ça ne passe pas toujours dans les vallées reculées de Tahiti et en Nouvelle-Calédonie, le marché de Poindimié a été pris d’assaut pour sa réouverture.

À Mayotte, des centaines de cas de malades du coronavirus, plusieurs décès et 2500 tests réalisés. Pour éviter la propagation du virus dans l’île de l’océan Indien, le centre hospitalier a mis en place des équipe mobiles de prélèvements. Elles en profitent pour rappeler les gestes barrières et les mesures de confinement, toujours en vigueur. Abdérémane Saïd a suivi l’une de ces équipes, à Mstapéré, au nord est de Mayotte.

En Martinique, impossible de rouvrir les collèges et les lycées le 11 mai prochain

C’est en tout cas l’avis du président du Conseil exécutif de la collectivité, Alfred Marie-Jeanne. Les conditions sanitaires ne sont pas réunies selon lui. Concernant les écoles maternelles et les primaires, la décision n’est pas encore prise mais plusieurs maires martiniquais se sont déjà prononcés contre.

En Polynésie, la continuité pédagogique, autrement dit, l’école à la maison par Internet, ça ne marche pas toujours. Surtout quand la connexion est défaillante.
Reportage dans une vallée perdue de Tahiti, d’Axelle Mesinele.

Réouverture du marché de Poindimié en Nouvelle-Calédonie

Détour par le marché de Poindimié, en Nouvelle-Calédonie, qui a rouvert vendredi 23 avril au matin, après quatre semaines de fermeture pour cause de confinement. Un dispositif a été mis en place pour respecter les gestes barrières, et les étals ont été pris d’assault dès 6h du matin. Marguerite Poigoune, Nouvelle-Calédonie la 1ere.

Vous êtes à nouveau en ligne