DIRECT. Coronavirus Covid-19 : 51 cas confirmés en Italie, une dizaine de villes du nord du pays confinées

Une rue à Codogno, au sud-est de Milan, en Italie, le 22 février 2020, où un Italien est devenu le premier Européen à mourir après avoir été infecté par le coronavirus, le 21 février. 
Une rue à Codogno, au sud-est de Milan, en Italie, le 22 février 2020, où un Italien est devenu le premier Européen à mourir après avoir été infecté par le coronavirus, le 21 février.  (MIGUEL MEDINA / AFP)

Ce décès intervient après celui d'un Italien de 78 ans dans la nuit de vendredi à samedi. 

L'Italie a enregistré samedi 22 février un deuxième décès du coronavirus Covid-19.  Cette deuxième victime européenne, une Italienne septuagénaire, était hospitalisée depuis une dizaine de jours en Lombardie, dans le nord du pays, ont indiqué les agences d'information italiennes, qui n'ont pas précisé l'âge de la victime. Un premier décès en Italie, celui d'un maçon retraité de 78 ans, avait été annoncé dans la nuit. Une trentaine de cas d'infection ont été répertoriés jusqu'à présent sur le sol italien, dont plus de 25 en Lombardie où plus d'une dizaine de villes ont été placées en semi-confinement depuis vendredi.

 51 cas recensés en Lombardie et Vénétie. Au total en Italie, 51 cas positifs ont été recensés dans le nord du pays, indique les médias italiens, faisant état d'un bilan "qui grimpe d'heure en heure"Ils sont répartis entre la Lombardie (qui en compte 39) et la Vénétie (qui en dénombre 11). 

Des mesures drastiques en Italie. Bars, écoles, églises ou encore stades : les lieux publics ont été fermés vendredi pour une semaine dans onze villes du nord de l'Italie. La mesure touche aussi les bibliothèques, les mairies, les magasins ainsi que les nombreux défilés de carnavals organisés en cette période de l'année. Dans cette zone située à environ 60 km au sud-est de Milan, plus de 50 000 personnes sont priées de rester chez elles et d'éviter les lieux fermés.

Inquiétude de l'OMS. Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a tiré la sonnette d'alarme vendredi à Genève : "Nous sommes encore dans une phase où il est possible de contenir l'épidémie" mais la "fenêtre de tir se rétrécit", a-t-il averti, déplorant le manque de soutien financier international.

Un décès de plus en Iran. L'Iran a annoncé samedi un décès de plus parmi dix nouveaux cas de coronavirus dans le pays. Au total, cinq personnes sont mortes et 28 personnes sont contaminées. 

Le nombre de contaminés bondit en Corée du Sud. Un deuxième mort a été déploré en Corée du Sud, et le nombre d'infections a bondi pour la deuxième journée consécutive, passant à un total de 346 avec 142 nouveaux cas répertoriés, selon le bilan annoncé samedi par les autorités sanitaires sud-coréennes.

Vous êtes à nouveau en ligne