Le coronavirus 2019-nCoV est-il plus grave que le Sras ?

franceinfo

La Chine construit à Wuhan deux hôpitaux tout neufs pour faire face à l'épidémie de coronavirus notamment. Le nombre de contaminations a dépassé celui du Sras en 2003.

L'épidémie de coronavirus 2019-nCoV ne cesse de s'étendre. Alors, la Chine a entamé des travaux titanesques, dont la construction de deux hôpitaux en deux semaines. Il s'agit d'une nécessité, car le virus se propage très vite. Près de 6 000 personnes ont été contaminées en un mois en Chine, c'est plus que le Sras en neuf mois, entre 2002 et 2003. "Il semble être plus contagieux par rapport au Sras (...), mais en même temps le taux de mortalité semble être plus bas, entre 2 et 3%, contre 10% pour le Sras", indique Vittoria Colizza, chercheuse à l'Inserm.

17 pays touchés

Ces huit derniers jours en Chine, le nombre de cas a été multiplié par plus de 20. Toutes les provinces chinoises sont aujourd'hui touchées. 17 autres pays, dont la France, ont déjà signalé la présence du virus sur leur territoire. En 2002-2003, le Sras avait tué 774 personnes dans le monde. Le coronavirus a fait pour le moment 132 victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne