Le coronavirus 2019-nCoV a fait plus de 1 000 décès en Chine

FRANCE 2

Les habitants de la province du Hubei (Chine), où se situe l'épicentre de l'épidémie, se montrent de plus en plus critiques envers le pouvoir politique.

La barre des 1 000 décès a été franchie en Chine : au total, au moins 1 016 personnes ont succombé au nouveau coronavirus 2019-nCoV, dont 108 rien que pour le lundi 10 février. 2 440 nouvelles personnes ont été diagnostiquées. "C'est en légère baisse", note le correspondant permanent en Asie de France Télévisions Arnauld Miguet. "Est-ce de bon augure ? Selon les experts chinois et internationaux, il est encore un peu tôt pour le dire. D'autant que Wuhan [le foyer de l'épidémie, NDLR] est toujours sur le pied de guerre. Il y a deux jours, 41 avions ont atterri à l'aéroport pourtant fermé, acheminant 6 000 personnels médicaux et autres volontaires", indique-t-il.

Limogeage

Par ailleurs, selon la télévision publique chinoise, de hauts dirigeants de la province du Hubei, où se situe Wuhan, qui s'occupaient de la santé, ont été limogés pour mauvaise gestion et gestion trop tardive de la crise. "Des têtes, ici, commencent à tomber", souligne le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne