Le billet sciences. Du fromage contre le Covid-19

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Et si manger du fromage nous protégeait des formes les plus graves du Covid-19 ?Une étude très sérieuse vient d’être lancée par des médecins hollandais. Ils ont constaté d’importantes carences en vitamine K chez les personnes les plus touchées par la maladie.

Il y a peut-être un peu de chauvinisme dans cette recherche pourtant elle part de constat clinique très sérieux. Aux Pays-Bas, les médecins de l'hôpital de la ville de Nijmegen ont remarqué dans leurs statistiques qu'une grande majorité des personnes mortes ou gravement touchées par le Covid-19 étaient carencée en vitamine K. Une vitamine présente dans les épinards, les brocolis, mais aussi les fromages à pâte dure et les bleus.

Vitamine K & coagulation du sang

Les chercheurs voient un lien très fort entre cette vitamine et l'irrigation sanguine. La vitamine K, lorsqu'elle absorbée par nos intestins, aide à la fabrication d'une protéine qui régule la coagulation du sang et qui protège nos poumons. Une étude menée dès le mois de mars à Wuhan a montré que le Covid-19 provoquait un dysfonctionnement de l'irrigation sanguine, des thromboses, ce qui a parfois conduit à amputer certains patients d’une jambe ou d’un pied. Les chercheurs néerlandais ont donc décidé de lancer une étude avec un groupe témoin pour voir s'il y a un réel effet de cette vitamine pour éviter ces complications. Il y a déjà un biais dans ce test puisque les personnes qui prennent des médicaments anticoagulants ne pourront pas en faire partie mais pour les autres c'est sans effet secondaire. Les chercheurs veulent vérifier leur hypothèse.

Des fromages hollandais mais aussi français

Les médecins ne prescrivent pas de fromages ou des brocolis sur ordonnance. L'étude a été lancée par l'un de plus grand institut recherche cardiovasculaire à Maastricht auprès de 134 patients. Il s'agit de donner des compléments de vitamine K et les médecins estiment que la plus facile à intégrer est la vitamine K2, justement présente dans les fromages hollandais mais aussi français. Ils ont partagé leur constat avec des collègues japonais, qui ont repéré aussi une faible mortalité dans les régions où les habitants consomment beaucoup de natto, un plat typique à base de soja fermenté.

Mais ce sont des hypothèses alors en attendant la publication de leurs résultats, ils conseillent de manger ces fromages sans abuser non plus. Pour ça, pas besoin d'ordonnance.

Vous êtes à nouveau en ligne