Le bac en contrôle continu, comment ça va marcher ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé, vendredi 3 avril, les principales mesures pour la tenue du baccalauréat. Comment cela va-t-il se passer en pratique ? Notre journaliste Victor Gascouat nous éclaire en plateau.

Jean-Michel Blanquer l'assure dans le journal de 20h de France 2 : non le bac ne sera pas donné. Les 700 000 élèves candidats auront jusqu'au mois de juillet pour cumuler leurs notes et une épreuve de rattrapage est déjà prévue pour ceux qui n'auront pas eu la moyenne. Une situation parfois difficile pour les élèves qui avaient commencé l'année en douceur et comptaient se rattraper après. Ceux qui échoueront à l'oral pourront passer un nouvel examen proposé en septembre, indique notre journaliste.

Autant de réussite qu'en 1968 ?

Connait-on des précédents similaires ? C'était en mai 1968, rappelle Victor Gascouat, les lycéens marchaient dans la rue avec les manifestants. Les épreuves avaient été annulées et remplacées par une cession d'oral sur une journée. Le taux de réussite avait été record avec plus de 81 % de reçus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne