La nicotine protège-t-elle du Covid-19 ? : "Il faut rester très prudent" car "il n'y a que quelques études", juge une tabacologue

La fumée de cigarette est \"toujours toxique\", rappelle une tabacologue (illustration).
La fumée de cigarette est "toujours toxique", rappelle une tabacologue (illustration). (NOEL CELIS / AFP)

Il y a pour l'heure trop peu de données scientififiques pour tirer des conclusions, insiste le Dr Marion Adler qui rappelle que si la nicotine "n'a aucune toxicité", ce n'est pas le cas du tabac qui lui "reste un facteur à risque d'aggravation de symptômes sévères".

Alors que de premières études scientifiques tendent à montrer que la nicotine protège du Covid-19, la médecin tabacologue à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart (AP-HP) Marion Adler estime mercredi 8 avril sur franceinfo qu'il "faut rester très prudent" car il n'y a que quelques données scientifiques pour l'instant. "Il n'y a que quelques études chinoises et quelques études américaines".

"Ce serait la nicotine qui protègerait peut-être et non pas la fumée de tabac"., avance-t-elle. Marion Adler ajoute que "même s'il y a moins de fumeurs atteints, ceux qui sont atteints sont plus sévères".

>> Suivez les dernières actualités sur l'évolution du coronavirus dans notre direct

franceinfo : Est-ce vrai que la nicotine pourrait protéger du Covid-19 ?

Marion Adler : Il faut rester très prudent parce que pour l'instant, nous avons quelques données scientifiques, mais ce serait la nicotine qui protègerait peut-être et non pas la fumée de tabac. Donc, encore une fois, la fumée de tabac est toujours toxique pour toutes les maladies et on voit chez les fumeurs que les cas atteints par le coronavirus sont souvent des cas sévères avec des symptômes sévères. Donc, même s'il y a moins de fumeurs atteints, ceux qui sont atteints sont plus sévères et la question serait : est-ce que la nicotine est protectrice ? C'est une piste. Il faut être très prudent. Maintenant, je ne peux qu'insister sur le fait que, dans la fumée de tabac, ce qui est toxique, c'est la fumée et non la nicotine. Et ça, on le répète depuis des années. La nicotine n'a aucune toxicité sur la santé. Elle peut aider tous fumeurs et en particulier en ce moment, à arrêter de fumer sans souffrir, sans difficultés. Les substituts nicotiniques sont toujours en vente libre dans les pharmacies et sont totalement remboursés -il faut le dire et le redire - par l'assurance maladie plus la mutuelle avec une ordonnance ainsi que les traitements d'aide à l'arrêt du tabac. Enfin, la cigarette électronique ou la vape contient de la nicotine et de la vaporisation de nicotine. Elle ne contient pas la fumée du tabac. Ça n'a rien à voir. 

Le tabac lui est toxique pour tout, mais en particulier aussi dans le cas d'atteinte par le Covid-19.Marion Adler, tabacologueà franceinfo

Quel serait le mécanisme à l'oeuvre si la nicotine protégeait bien du Covid-19 ?

Il n'y a que quelques études chinoises et quelques études américaines, mais le mécanisme envisagé serait une régulation des récepteurs ACE2, qui sont des récepteurs particuliers qui permettraient peut-être de diminuer le syndrome inflammatoire et qui permettrait peut-être, grâce à la nicotine, de protéger. Mais encore une fois, on ne peut pas le conclure, c'est beaucoup trop tôt. Il faut rester prudent, en particulier actuellement, où beaucoup de choses sont dites. Restons scientifiques.

En revanche, le tabac peut-il aggraver les cas de Covid-19 ?

Quand on est malade, ça reste un facteur à risque d'aggravation de symptômes sévères, avec des complications gravissimes. Il y a en plus de risques pour le cœur qui est affaibli par le fait de fumer très souvent parce que c'est aussi un facteur de risque cardiovasculaire. C'est un facteur de risque pulmonaire. C'est un facteur de risque de cancer, ne l'oublions pas. Le tabac est toujours toxique. L'arrêt du tabac est toujours bénéfique pour la santé dès 24 heures après avoir arrêté parce que vous améliorez à ce moment-là l'oxygénation et plus vous vous oxygénez bien, plus votre corps peut, au niveau santé, avoir un bénéfice. En 24 heures, c'est important. Je pense qu'il faut le dire et le redire.

Vous êtes à nouveau en ligne