La Mecque : l'Arabie saoudite prive les pèlerins de visa

En raison de l'épidémie de Covid-19, l'Arabie saoudite a pris la décision de ne temporairement plus accorder de visa aux fidèles venus faire leur pèlerinage à La Mecque.

L'Arabie saoudite vient de suspendre temporairement l'entrée des pèlerins dans le pays. Elle accueille chaque année plus de 9 millions de fidèles. Riyad a annoncé vouloir prévenir l'arrivée du Covid-19, dans un contexte où la plupart des pays voisins ont enregistré des dizaines de cas. Sur place, les pèlerins ne partagent pas toujours la décision du gouvernement saoudien. "Je suis contre la suspension des visas pour tous les musulmans, surtout à ce stade", réagit un fidèle américain.

Même scénario en 2003 avec le Sras

"Les personnes des pays qui ne sont pas touchés par le virus devraient continuer à pouvoir venir", juge un autre, tunisien. Déjà, en 2003, pendant l'épidémie de Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), l'Arabie saoudite avait suspendu l'octroi de visas pour certains pays d'Asie. En Indonésie et au Bangladesh, des centaines de candidats au pèlerinage attendent dans les aéroports.

Vous êtes à nouveau en ligne