L'Eurozapping du mercredi 20 mai : le secteur aérien face à la crise du coronavirus

franceinfo

Comme tous les soirs, on fait le tour des JT de nos voisins européens. Au programme mercredi 20 mai : les difficultés rencontrées par les secteurs aériens de tous les pays face à l'épidémie de coronavirus.

Des pilotes belges ont fait un effort spectaculaire pour sauver leur compagnie. Les pilotes de Brussels Airlines ont accepté de baisser leur salaire de 45%, malgré une augmentation du temps de travail. Ils sont prêts à faire des sacrifices pour sauver leur entreprise et éviter des centaines de licenciements.

9 000 licenciements à Rolls-Royce

Pendant ce temps, au Royaume-Uni, la branche économique de Rolls-Royce licencie. 9 000 postes vont être supprimés dans des usines qui fabriquent des moteurs d'avions. Depuis le début de la crise du coronavirus, les avions sont cloués au sol et les contrats de maintenance ne rapportent plus rien.

Sur le principal aéroport de Roumanie, on entend les chants des oiseaux. Les avions restent sur le tarmac et toutes les boutiques sont désertes. Il n'existe pour l'instant aucune certitude sur une reprise normale du trafic.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne