L'empire des séries. Le phénomène "This Is Us"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Créée en 1996 par Dan Fogelman, "This Is Us", série familiale en forme de puzzle est diffusée depuis jeudi sur M6. Depuis quatre saisons, le public américain suit assidument l'histoire de cette famille de cinq enfants, reflet de l'Amérique sur plusieurs décennies. 

C’est la série familiale par excellence. Des parents adorables qui font tout pour offrir le meilleur à leurs trois enfants. This Is Us a débarqué sur M6 jeudi dernier, une série lacrymogène mais vertigineuse qui passe son temps à nous balader d’une époque à une autre.

Dans les années 80, Rebecca Pearson accouche de triplés. L’un ne survit pas. Le père, Jack, décide d’adopter un bébé de peau noire, né le même jour. La série va approfondir non seulement chacun des cinq personnages, mais elle fait aussi à travers le temps. Si le premier épisode montre le couple uni, le second débute 8 ans plus tard, puis saute encore 20 ans. On découvre que le couple a battu de l’aile, et des enfants devenus adultes, mariés ou à la recherche de l’âme soeur.  

Un puzzle 

Flash backs, flash forwards dans un montage brillant font de cette série un immense puzzle. Le créateur de This Is Us, Dan Fogelman, voulait au départ raconter la vie de ses contemporains : des  personnages nés le même jour, dont les vies se révèlent différentes. La série lui permet de raconter en miroir le parcours d’enfants et de leurs parents.

Les trois enfants sont bien différents : Randall, le fils adopté, a réussi dans les affaires mais grandit dans une famille blanche. Sa sœur obèse tente de mener une vie normale. Leur frère, acteur de sitcom, cherche une respectabilité dans le théâtre d’art et d’essai. Quant aux parents, la déconfiture de leur couple, attestée dès le début, nous intrigue.  

Une adaptation française bientôt sur TF1

Le secret de This Is Us, c’est la vie d’aujourd’hui présentée sans filtre dans une forme sophistiquée, et des thèmes actuels : le racisme, les rapports de classe, l’homosexualité, l’adoption, l’alcoolisme, la guerre au Vietnam, en Irak.. .  

La série sait aussi savamment faire pleurer. On surnomme This Is Us aux États-Unis : la série la plus triste de l’histoire. Si M6 diffuse la première saison depuis jeudi, Amazon vous propose les deux suivantes et Canal + la quatrième.

TF1 n’est pas en reste : elle a tourné une adaptation française, Je te promets. ses personnages sont tous nés le jour de l’élection de François Mitterrand. À découvrir la saison prochaine.

Vous êtes à nouveau en ligne