Jeux olympiques de Tokyo : après le report, les athlètes entre soulagement et déception

FRANCE 2

Les conséquences de l'épidémie de Covid-19 touchent tous les secteurs, y compris le sport. Mardi 24 mars, les Jeux olympiques de Tokyo ont été reportés, probablement à l’été 2021. Une déception pour beaucoup d’athlètes. 

Avec la crise du coronavirus, la lutteuse Julie Sabatié avait déjà appris à s’entraîner dans son jardin à Montauban (Tarn-et-Garonne). Désormais, cette catastrophe sanitaire lui enseigne une autre leçon : la patience. Logiquement, Tokyo 2020 aurait dû être ses premiers Jeux olympiques, mais ils sont reportés à l’an prochain. La lutteuse rêve d’accrocher la plus belle des récompenses dans son armoire de médailles. Mais pour l’instant, elle devra attendre. 

"Toujours déterminés"

"Depuis quatre ans, on se lève pour s’entraîner pour 2020, on mangeait 2020, on dormait 2020, et là on continue vraiment la préparation. On reste positifs, au maximum, concentrés, toujours déterminés", raconte la lutteuse. À Albi, dans le Tarn, même scène d’entrainement avec les moyens du bord pour l’athlète handisport Renaud Clerc. Le médaillé de bronze aux championnats d’Europe essaie de se maintenir en forme avec des séances de vélo. Il accueille la nouvelle du report avec soulagement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne