VIDEO. Jacqueline Gourault : “Il n’y a pas de compétition entre l’État et les collectivités territoriales” en matière de masques

FRANCE 3

Les masques commencent à arriver en France, mais il n’est, pour le moment, pas obligatoire de les porter.

Le Premier ministre doit faire le point, dimanche 19 avril, sur la question des masques, mais aussi des tests et, plus largement, sur la situation sanitaire alors que le déconfinement doit débuter dans trois semaines. “Il y a les masques qui sont destinés aux soignants au sens large (...) qui sont effectivement de plus en plus nombreux”, précise Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales. Pour elle, c’est sûr, “il n’y a pas de compétition entre l’État et les collectivités territoriales”, en matière d’approvisionnement en masques. 

“Ces masques sont certifiés”

Mais puisque la sécurité sanitaire est la compétence de l’État, c’est donc ce dernier qui est prioritaire. Ce qui peut donner lieu, parfois à des prélèvements de masques pour les distribuer aux soignants. Parallèlement, d’autres masques, en partie confectionnés par des entreprises françaises, sont utilisés par les travailleurs, les fonctionnaires en relation avec du public. “Ces masques sont certifiés”, assure la ministre.

Vous êtes à nouveau en ligne