Italie : le tourisme reprend mais sous certaines conditions

FRANCE 2

Avec la reprise de certaines croisières, le secteur du tourisme tente de reprendre vie en Italie alors que de nouvelles mesures sanitaires sont instaurées dans le pays.

C’est une première depuis près de 5 mois. Un bateau de croisière est arrivé à Gênes (Italie) dimanche 16 août. Une fois au port, l’équipage du paquebot doit se plier aux nouvelles règles sanitaires : prise de température, formulaire à remplir et dépistage au coronavirus pour tous les passagers. 30 minutes après, les résultats sont donnés. Si la personne est positive au virus, elle n’a plus le droit de monter à bord et doit être placée en quarantaine.

À l’intérieur du bateau, le port du masque est obligatoire. Les salariés du paquebot s’appliquent à désinfecter régulièrement les lieux. Tout est fait pour garantir le respect des consignes sanitaires et aussi encourager les touristes à faire confiance à ce retour des croisières.

Des nouvelles mesures sanitaires en Italie

Si les croisières reprennent, en Italie, le gouvernement a choisi de durcir les consignes sanitaires. "Deux mesures principales : la première c’est la fermeture de toutes les discothèques, y compris celles qui se trouvent en plein air. Il n’y aura pas de dérogation, précise le texte, pas par exemple pour un mariage. La deuxième mesure, c’est le port du masque obligatoire dans les rues à partir de 18 heures jusqu’à 6 heures du matin. Attention, il ne s’agit pas de toutes les rues d’Italie, il s’agit des rues animées", explique le journaliste Alban Mikoczy en duplex depuis Gênes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne