Internet, électricité : les techniciens restent mobilisés durant l'épidémie

FRANCE 2

Certaines entreprises sont sur le pont, malgré l'épidémie de coronavirus Covid-19. C’est le cas, notamment, des opérateurs internet ou des fournisseurs d’électricité. Reportage à Valenciennes, dans le Nord.

Une poche d’eau, du savon et du papier installés à l’arrière de son véhicule utilitaire, un technicien Enedis est prêt à débuter sa journée de travail, à Valenciennes (Nord), mercredi 1er avril. Au pas de course, il doit raccorder un immeuble au réseau électrique. “On va remettre en place le fusible, et après vérifier dans le logement si on a bien remis l’électricité”, commente Cyril Lemaire, technicien polyvalent Enedis.

4 000 interventions chaque jour

Le bâtiment doit accueillir le soir même 15 soignants venus prêter main-forte à l’hôpital. Il faudra plusieurs heures de travail aux techniciens, mobilisables sept jours sur sept en cette période de confinement, et 24 heures sur 24. Selon Enedis, depuis le lundi 16 mars, 4 000 interventions sont réalisées chaque jour et 12 000 appels sont pris en charge. C’est cinq fois moins qu’en temps normal, mais les techniciens restent sur le pont, comme ceux du secteur des télécommunications.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne