INFOGRAPHIE. Coronavirus : visualisez l'évolution du nombre de morts par pays et la situation alarmante en Espagne et en Italie

L\'évolution du nombre de morts dans différents pays.
L'évolution du nombre de morts dans différents pays. (FRANCEINFO)

Le Japon et la Corée du Sud semblent être arrivés à limiter la progression du nombre de morts dans leur pays.

Chaque jour, le décompte macabre du nombre de morts liées au coronavirus rythme l'actualité de nombreux pays. La France déplorait ainsi 1 331 décès, mercredi 25 mars, soit 231 de plus que la veille. Au-delà des données brutes, ce sont les trajectoires dessinées par le nombre de victimes qui interpellent. L'Italie et l'Espagne connaissent une accélération du nombre de décès quotidiens largement plus forte que la Chine au même stade de l'épidémie. A l'inverse, la Corée du Sud et le Japon semblent avoir réussi à contenir la mortalité du virus.

>> Coronavirus : suivez les dernières informations dans notre direct

Dans le graphique ci-dessous, vous pouvez visualiser le nombre de décès total dans une sélection de pays touchés par le coronavirus. Chaque pays apparaît à partir de la date du 10e décès déclaré, sur le modèle développé par le Financial Times (en anglais). Toutes les données proviennent de l'université Johns Hopkins, parfois complétées par des sources officielles nationales.

En France, le nombre de morts liés au coronavirus a dépassé le seuil de 10 depuis 18 jours. Une durée proche de celle de l'Espagne, mais notre voisin déplore plus de 3 647 morts, presque trois fois plus que dans l'Hexagone. Depuis le 14 mars pourtant, l'Espagne est en état d'alerte et a interdit à ses 46 millions d'habitants de sortir de chez eux, sauf pour des raisons de première nécessité.

Record de mortalité en Italie

Ces mesures de confinement, l'Italie les a prises à partir du 9 mars, dans tout le pays. Plus de deux semaines après la courbe des décès n'a pas commencé à réellement fléchir.  Mais une lueur d'espoir semble apparaître dans l'une des premières régions touchée. En Lombardie, le rythme de progression commence à ralentir lentement, mais sûrement. C'est insuffisant pour faire diminuer le nombre de morts quotidien au niveau national pour le moment, mais cette donnée laisse entrevoir des perspectives d'amélioration.

D'autres pays à travers le monde montrent des trajectoires beaucoup moins dramatiques. C'est le cas, notamment, du Japon et de la Corée du Sud. La Corée a été le plus grand foyer de l'épidémie de Covid-19, après la Chine, mais le pays a mené une vaste politique de dépistage auprès des personnes potentiellement porteuses. C'est l'une des pistes avancées par les spécialistes pour expliquer le nombre réduit de décès. "Regardez la Corée du Sud, qui est un pays qui a été très affecté par plusieurs épidémies de coronavirus dans le passé. Eux ont pris des mesures drastiques et ils savent prendre en charge ces épidémies et tout le monde porte un masque", note ainsi Philippe Juvin, chef des urgences à l'hôpital Georges Pompidou, contacté par franceinfo.

L'Allemagne plus épargnée en Europe

Un pays européen semble aussi contenir le nombre de morts causés par l'épidémie, pour le moment : l'Allemagne. Malgré un nombre de cas important – plus de 35 000 mercredi 25 mars – la mortalité est restée faible, avec envrion 200 décès seulement. Comment expliquer ce "miracle allemand" ? Beaucoup de tests très tôt, plus de places en soins intensifs et une épidémie moins avancée que dans d'autres pays, selon des spécialistes

Pour les autres pays européens, il faudra encore un peu de patience avant d'observer les effets des mesures drastiques de confinement. "On sait que les premiers effets, s'ils peuvent se faire sentir, seront sentis d'ici une quinzaine de jours" en France, indique Franck Chauvin, membre du Conseil scientifique mis en place par le ministre de la Santé, à France Bleu Loire

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Pratique. Voici la nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire à remplir pour sortir pendant le confinement

• Eclairage. Comment le ministère de la Santé comptabilise-t-il les morts liées à l'épidémie ?

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Témoignages. "Voir quelqu'un suffoquer, c'est très dur à vivre" : les personnels des Ehpad au bord de l'épuisement

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Vous êtes à nouveau en ligne