"Il nous reste encore beaucoup de lits" : à Paris, l'hôpital Rothschild se réorganise pour recevoir des malades atteints du coronavirus

L\'hôpital Rothschild à Paris en août 2017. 
L'hôpital Rothschild à Paris en août 2017.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)

L'établissement, spécialisé en neurosciences, a doublé ses gardes et repoussé toutes les interventions non urgentes. Le nombre de lits en soins intensifs a doublé pour atteindre 32 lits. 

"Si on veut filer la métaphore militaire, on est en veillée d'armes", affirme Julien Gottsman, le directeur général de la fondation Rothschild située dans le 19e arrondissement de Paris. L'hôpital, comme 92 autres en Île-de-France, est mobilisé pour faire face à l'épidémie de coronavirus

>>> Suivez notre direct sur l'épidémie de coronavirus 

L'établissement Rothschild, spécialisé en neurosciences, en ophtalmologie et en ORL, accueille depuis vendredi 20 mars des patients atteints du coronavirus. "A l'heure où je vous parle, on a cinq patients qui souffrent de Covid-19, affirme Julien Gottsmann, dont quatre en réanimation et un en USC", pour unité de surveillance continue.

En quelques jours, l'hôpital a été entièrement reconfiguré et vidé de toutes les opérations, consultations ou hospitalisation non urgente. Un changement qui a permis de doubler le nombre de places en réanimation et en soins intensifs pour atteindre 32 lits. "Il nous reste encore beaucoup de lits disponibles et je sais que dans les autres hôpitaux d'Île-de-France, c'est le cas encore. Le capacitaire n'est pas du tout engorgé et il nous reste encore de belles marges", poursuit le directeur de la fondation. 

Objectif : désengorger les hôpitaux en première ligne 

Toutes les gardes et les astreintes ont également été doublées car l'hôpital Rothschild est aussi mobilisé pour accueillir les urgences neurologiques. Le but est de décharger les hôpitaux du nord de l'Île-de-France. "Par exemple, l'hôpital de Gonesse a fermé ses urgences neurovasculaires et donc tous les AVC habituellement pris en charge à Gonesse sont transférés chez nous", explique Julien Gottsmann. L'hôpital Rothschild se dit maintenant prêt à affronter la vague de cas de coronavirus, attendue pour le début de la semaine. 

A Paris, l'hôpital Rothschild se réorganise et se prépare à recevoir des malades atteints du coronavirus - Le reportage d'Hélène Chevallier
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne