Haute-Savoie : la tradition de la montée en alpage résiste au confinement

FRANCE 3

Les montées en alpage débutent au printemps. Le public est au rendez-vous pour ce moment festif mais a cependant dû s'adapter, à cause de l'épidémie de coronavirus.

Au cœur de la station endormie de La Clusaz, en Haute-Savoie, un son vient briser le silence du confinement. Cloches autour du cou, comme le veut la tradition, les 50 vaches de la race Abondance s'apprêtent à monter à l'alpage. Confinement ou pas, le public est au rendez-vous et les habitants apprécient le spectacle. Quelques minutes plus tôt, les agriculteurs prenaient quelques forces en petit comité. D'habitude, une soixantaine de touristes les accompagnent.

Un retour aux sources, sans les touristes

"On a eu énormément d'appels cette semaine. Les gens sont très déçus de ne pas avoir pu venir assister à la montée en alpage... Mais ils viendront l'année prochaine, tout ira mieux !", positive une productrice de reblochon. Mais, sans les touristes, cette montée en alpage a un petit goût de retour aux sources.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne