Guadeloupe, Bordeaux, Marseille : de nouvelles mesures préfectorales contre le coronavirus

Cette vidéo n'est plus disponible

Le Premier ministre a demandé à trois préfets de mettre en place de nouvelles mesures pour enrayer l’épidémie de coronavirus. La Guadeloupe, Bordeaux (Gironde) et Marseille (Bouches-du-Rhône) connaissent une évolution inquiétante. 

La Guadeloupe est l’un des trois départements où la situation épidémique est jugée inquiétante. 800 nouveaux cas positifs y ont été enregistrés en une semaine. Le CHU de Pointe-à-Pitre est déjà au bord de la saturation. "Les malades Covid de la première vague étaient moins nombreux qu’aujourd’hui", affirme ainsi le directeur de la cellule coronavirus du CHU, Bruno Jarrige.

De nouvelles restrictions

Pour tenter d’enrayer la courbe et à la demande de Jean Castex, le préfet de Guadeloupe annonce déjà de nouvelles restrictions : fermeture des bars et restaurants à 22 heures en semaine et à minuit le week-end, fermeture de lieux de rassemblements comme les gymnases et les salles des fêtes. "Les gens s’en fichent maintenant parce que ça arrive aux autres, mais pas à moi", regrette une femme interrogée par France 3. Deux autres départements inquiètent également les autorités : les Bouches-du-Rhône et la Gironde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne