Grande-Bretagne : le confinement prolongé des pubs et restaurant inquiète

France 2

Il n’y a pas qu’en France que la situation des bars et restaurants inquiète et interroge. En Grande-Bretagne, c’est une institution qui est complètement ébranlée : les 40 000 pubs sont en difficulté.

À Londres, les pubs incontournables et bruyants sont depuis plus de deux mois le reflet de cette vie sociale à l’arrêt. Le silence a remplacé les éclats de rire en terrasse et sur les trottoirs habituellement bondés. Mark Allan est propriétaire du Black Prince depuis 30 ans, l’un des 40 000 établissements que compte le Royaume-Uni. Aujourd’hui , ses pertes sont telles qu’il ne sait pas vraiment s’il pourra se relever d’une telle crise.

"Beaucoup d’établissements ne vont pas s’en sortir"

"Nos pubs sont là depuis des siècles, c’est comme notre sang, ça fait partie de notre ADN. Vous rencontrez vos amis au pub quand vous êtes enfant, et quand vous avez soixante ans, vous continuer à les voir au pub. Beaucoup d’établissements ne vont pas s’en sortir, et ce sera vraiment un jour triste quand on fera le bilan", analyse Mark Allan. Un pub sur quatre pourrait définitivement fermer au Royaume-Uni.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne