franceinfo seniors. Agir pour nos aînés, veiller sur les plus fragiles

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Comment éviter les erreurs de la canicule de 2003 en ces temps de Covid 19 ? Certaines entreprises travaillent déjà avec des communes pour accompagner les seniors les plus fragiles.

Bluelinea ( est une entreprise qui propose des bouquets de services connectés pour les personnes âgées fragilisées), travaille déjà avec des communes et met en place des actions pour accompagner les seniors les plus fragiles.

Dans le cadre de sa campagne Agir pour nos Ainés, Bluelinea propose des partenariats aux communes dans toute la France dont l'objectif est de s'assurer qu'aucune personne âgée vivant seule ou isolée ne soit en situation de détresse en période de confinement toujours de rigueur.

Il s'agit de mettre en place un système d'appels téléphoniques pour veiller sur les concitoyens âgés. Bluelinea récupère un listing complet des personnes âgées de plus de 75 ans auprès des communes et c'est ensuite la plateforme S.A.R.A. (Service d'Accompagnement de Réconfort et d'Assistance) qui est chargée de les appeler.

En cas de non-réponse, après plusieurs tentatives, Bluelinea en informe la mairie afin que cette dernière puisse envoyer sur place un employé municipal ou un policier. 

L'objectif de cette action : éviter les erreurs de la canicule de 2003. Pour rappel, durant cette période, environ 25.000 décès avaient été recensés, dont la majorité étaient des seniors décédés seuls à leur domicile, parfois retrouvés seulement des semaines après leur mort.  

Les seniors ne sont pas toujours en mesure de signaler d'eux-mêmes leur détresse :

- confinement,

- isolement,

- difficultés avec les nouvelles technologies ou encore état de sénilité parfois avancé.

Il est très important de ne pas négliger l'isolement social : une réalité en temps normal mais une situation renforcée avec le confinement qui a privé des grands parents de moments en famille.

L'action mise en place à Élancourt par exemple, a déjà produit des résultats encourageants : 

- 73% des seniors contactés ont eu un échange avec les équipes ;

- 3% ont manifesté de l'inquiétude et aimeraient être rappelés de temps en temps par la Mairie, besoin qui a été pris en compte.

- 15% n'ont pas décroché leur téléphone

- 9% des appels n'ont pas abouti pour cause de changement de coordonnées ou de numéro erroné. Une vérification administrative a été effectuée.  

Vous êtes à nouveau en ligne