Fêtes de fin d'année : pas de flambée mais un rebond de l'épidémie de Covid-19 observé en France

FRANCE 2

Les fêtes de fin d’année inquiétaient vivement les scientifiques. Avec le recul, la France ne note pas de grande flambée des contaminations, mais un rebond est observé, rapporte France 2, mercredi 13 janvier.

On craignait leur impact sur le nombre de contaminations au Covid-19. Les fêtes de fin d’année n’ont pas provoqué de flambée majeure, note France 2, mercredi 13 janvier. Toutefois, elle tend à reprendre. Malgré les précautions prises en famille, en Île-de-France, le directeur général de l’Agence régionale de santé s’inquiète : "On le voit depuis une semaine, c’est très clair, on a pris une quarantaine de points d’incidence. On s’approche des 200 cas pour 100 000 habitants en Île-de-France. On est à peu près au niveau de mi-novembre."

Pas de surprise pour un médecin

Les fêtes ont aussi des conséquences visibles dans les Hauts-de-France. Dans les régions moins touchées, comme le Centre-Val de Loire, le rebond est notable également, après les retrouvailles. "Moi, je ne suis absolument pas surpris que le phénomène se soit produit. C’est l’inverse qui m’aurait surpris", estime le docteur Christian Moreau, secrétaire général de l'Ordre des médecins de l'Indre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne