Etats-Unis : le sidérant témoignage d'un rescapé du coronavirus

Aux États-Unis, certains revendiquent leur droit de ne pas suivre les règles. Une histoire pourrait sensibiliser les mœurs, celle d'un homme de 43 ans, atteint par le virus qui a publié deux photos : une avant et une après pour alerter sur le danger.

Il s'appelle Mike Schultz. C'est un infirmier américain de 44 ans qui pesait avant 86 kg de muscles. Après le coronavirus, on le voit avec 22 kg de moins et il est presque impossible de le reconnaître. "Je ne me suis pas reconnu moi-même. Avec le poids que j'ai perdu, j'en ai presque pleuré en me voyant dans le miroir", témoigne-t-il. Mike Schultz est infirmier à San Francisco, sauf que ça n'est pas à l'hôpital qu'il a contracté le virus, mais dans une fête en Floride début mars, avant le confinement.

"Pas réalisé à quel point c'était grave"

"Je n'avais pas réalisé à quel point c'était grave. Je pensais que cela ne touchait que les personnes âgées et les gens déjà malades", reconnaît l'infirmier. À l'hôpital, il est placé sous respirateur pendant un mois et demi. Endormi, intubé, rasé, son visage s'amaigrit et il n'est plus le sportif qui s'entraînait tous les jours. Mike Schultz a encore du mal à respirer et il a lui-même publié des photos de lui avant et après le virus pour alerter sur son danger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne